23/03/2012 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Marché vétérinaire

Une excellente année 2011… tout en trompe-l’œil

L’année 2011, euphorique ? Sans doute pas. Pourtant, les chiffres clés du marché “vétérinaire” 2011 (médicaments, nutraceutiques, produits d’hygiène et petfood) qui viennent d’être diffusés par l’Association interprofessionnelle d’études du médicament vétérinaire (AIEMV) peuvent le laisser croire.

L’année 2011, euphorique ? Sans doute pas. Pourtant, les chiffres clés du marché “vétérinaire” 2011 (médicaments, nutraceutiques, produits d’hygiène et petfood) qui viennent d’être diffusés par l’Association interprofessionnelle d’études du médicament vétérinaire (AIEMV) peuvent le laisser croire.

La progression 2011 atteint un niveau record : + 6,5 % hors petfood, + 6,4 % avec. Pour la première fois, le petfood, à + 5,9 %, augmente un peu moins vite que le marché. De multiples raisons expliquent cette conjoncture, au-delà des lancements de nouveaux produits...
D’abord, les ventes des vaccins FCO, estimées à 20 millions d’euros en 2011, sont pour la première fois intégrées aux chiffres de l’AIEMV. Cela explique la quasi-totalité de la forte progression des vaccins (+ 9,86 %, soit + 25,3 millions), et déjà 2 points de la croissance globale.

Les antipuces et les vaccins FCO tirent le marché vers le haut

L’élevage bovin, qu’il soit laitier ou allaitant, n’était pas en crise en 2011, contrairement aux années précédentes. Le secteur des ruminants croît même un peu plus (+ 6,8 %) que le marché global, en y incluant aussi l’effet lié à l’intégration des vaccins FCO. En revanche, les marchés des porcs et des volailles régressent légèrement. Mais les plus fortes hausses sont observées sur le marché des animaux de compagnie (+ 8,6 %), surtout celui des antiparasitaires externes (APE) : + 20 %. La montée des APE, + 14,2 % toutes espèces confondues, compense 3 années consécutives de baisse (- 12 %) après, certes, une année 2007 record à + 20,2 %. De même, les endectocides progressent fortement (+ 9,9 %) après avoir chuté pendant 2 ans (- 8 %). Enfin, les ventes d’antibiotiques stagnent à 2,04 %, tout juste au niveau de l’inflation.

Le petit marché équin ne joue pas à saute-mouton : depuis 5 ans, il continue à monter sagement sur un rythme annuel compris entre 6 et 8 % (+ 7,3 % en 2011).

Éric Vandaële

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1488 du 23 mars 2012 en pages 14 et 15

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité