Une étude nationale sur la prévalence du parasitisme digestif

Pierre Dufour | 10.10.2017 à 12:48:51 |
Toxocara canis
© mraoraor - iStock

Elanco met en place une enquête d’envergure pour faire un état des lieux du portage des helminthes intestinaux chez le chien et le chat.

Une étude sur le taux de prévalence des helminthes chez le chien et le chat en France est lancée dans 16 cliniques vétérinaires et les 4 écoles, à l’initiative d’Elanco. Elle propose, via un protocole et des méthodes uniformisées, de faire un état des lieux du parasitisme digestif, grâce à des échantillons fécaux prélevés sur 500 chiens et 500 chats et des questionnaires à l’attention des propriétaires. Elle permettra de récolter des données standardisées, rendant possible leur interprétation à grande échelle et l’analyse des corrélations entre différents facteurs, comme le taux d’infestation et le régime alimentaire. Elle s’achèvera au mois d’avril, et les premiers résultats devraient paraître au premier trimestre 2019. La dernière étude nationale datait de 1996. En parallèle, Elanco organise en octobre 2017 une campagne de sensibilisation auprès des propriétaires sur l’importance de la vermifugation.

Pierre Dufour
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK