Une enquête sur la prévalence de l’herpesvirus canin

01.06.2015 à 14:26:59 |
L'herpesvirose canine entraine des troubles de la reproduction et des mortalités néonatales.
© kasto80 – iStock

Merial lance une étude pour évaluer la séroprévalence de l’herpesvirus canin en France, en collectivité, mais aussi chez les chiennes de particuliers.

Parce qu’il existe peu de données sur la prévalence de l’affection, Merial sollicite les praticiens pour objectiver la présence de ce virus dans deux populations : les chiennes reproductrices en élevage et celles non stérilisées appartenant à des particuliers.L’étude, qui vient d’être lancée, se déroule pendant 12 mois. Un kit est remis aux vétérinaires souhaitant y participer (la prise en charge est assurée par Merial). Mondialement répandue, l’herpesvirose canine est pourtant assez peu connue. Elle entraine des troubles de la reproduction. Les formes cliniques les plus graves sont observées chez les chiots de moins de trois semaines, avec possibilité de mortalité néonatale. Elles peuvent être prévenues grâce à la vaccination de la mère.

Pour toute information sur les modalités de l’étude : 04 72 72 55 99 (choix n°1)

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK