Une collaboration accrue entre l’OIE et le CDC

10.03.2015 à 11:49:46 |
© OIE

La réunion à Atlanta entre Tom Frieden, Directeur du Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et  Bernard Vallat, Directeur de l’organisation mondiale de la Santé animale (OIE) a permis de renforcer une coopération efficace.

Les principaux objectifs de cette coopération sont notamment de soutenir la mise en conformité des pays avec des normes OIE sur la qualité des systèmes vétérinaires, complémentaires aux règlements de santé internationaux et aux obligations des états membres de l'Organisation Mondiale de la Santé. Cette coopération prend tout son sens dans le concept d’une seule santé (humaine et animale) comme l'ont rappelé les deux directeurs à l'occasion de cette réunion début mars.

Plusieurs sujets d'intérêt mutuel ont été explorés, comme la prévention de la résistance antimicrobienne, le contrôle de la rage au niveau mondial dans des populations de chiens (pour prévenir les cas humains), les systèmes d'information sur les maladies animales, dont les zoonoses. Le besoin de renforcer des systèmes nationaux de santé animale et la capacité à détecter et à répondre aux risques issus de la faune et flore sauvage, y compris Ebola, ont été analysés, de même que la biosécurité et la prévention des risques biotechnologiques dans des laboratoires vétérinaires.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK