Une application pour évaluer le risque d’infestation parasitaire

21/11/2016 | Le Point Vétérinaire.fr
application FleaTickRisk
© Merial
FleaTickRisk prédit en temps réel le risque d’infestation par les tiques, mais aussi les puces, les moustiques et les phlébotomes. Un outil dans la lutte contre la maladie de Lyme notamment.

Erythèmes, fatigue, douleurs articulaires, voire paralysie, séquelles neurologiques ou cardiaques... Maladie méconnue mais aux conséquences souvent redoutables, la maladie de Lyme touche chaque année au moins 27 000 personnes en France. Pour combattre ce fléau jusqu’alors sous-estimé, le ministère de la Santé a présenté un plan d’action visant notamment à « mobiliser tous les outils disponibles pour prévenir la maladie. » C’est dans ce contexte que Merial a développé l’application FleaTickRisk qui prédit en temps réel le risque d’infestation par les tiques, mais aussi les puces, les moustiques et les phlébotomes. « C’est l’aboutissement d’un projet engagé il y a bientôt dix ans par une équipe regroupant météorologues, chercheurs de l’INRA, parasitologues et mathématiciens », explique Frédéric Beugnet, professeur en parasitologie et directeur technique Monde antiparasitaires chez Merial.

Une application présentée au Ministère de la Santé

Les prévisions sont mises à jour toutes les 6 heures suivant les données météorologiques afin de calculer en temps réel un indice de risque et les cartes proposées sont actualisées tous les lundis. « Ce modèle de prévision bio-météorologique et son application seront présentés au Ministère de la Santé avant la fin novembre dans le cadre du plan de lutte contre la maladie de Lyme » souligne Valéry Dibady, responsable commercial pharmaceutique chez Climpact-Metnext, co-développeur de l’application. Disponible en 7 langues, téléchargeable gratuitement sur Google Play et Apple Store, il suffit de taper le nom ou le code postal d’une ville ou de zoomer sur les cartes pour visualiser le risque de piqûres avec une précision de 12.5 km² en Europe. Des conseils sont associés, sur la lutte contre chaque type de parasite ou en fonction du risque. « FleaTickRisk, avec ses cartes épidémiologiques ciblées, permet de renforcer la vigilance autour d’éventuels foyers infectieux et donc de limiter leur extension », insiste Pascal Delaunay, entomologiste-parasitologue au CHU de Nice. Autre innovation, les utilisateurs de l’application peuvent signaler eux-mêmes les infestations ou piqûres observées et ainsi alerter tous les autres membres de la communauté FleaTickRisk.

Valentine Chamard

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...