Un variant du coronaviruscanin responsable d’un syndrome généralisé et mortel chez les chiots

04.03.2009 à 10:00:00 |

Lecoronavirus canin (CCoV) entérique, qui se transmet par voie oro-fécale, peutinfecter des chiens de tout âge, même si les jeunes chiots (6 à 12 semaines) sont les plus sensibles àl’infection. Les symptômes, digestifs, sont non pathognomoniques et lamortalité est rare.

Cependant,un variant hautement pathogène de CCoV II a été identifié en Italie en 2005,entraînant la mort de trois chiots 48 heures après l’apparition des premierssymptômes:
- fièvre,
- anorexie,
- apathie,
- diarrhée hémorragique,
- convulsions.
Enmars 2008, même constat: un épisode de diarrhées hémorragiques suivies deconvulsions et de la mort des chiots en 48 heures a eu lieu dans un élevage en France.Deux autres épidémies ont été mises en évidence dans une animalerie en Belgiquesur de très jeunes chiots à l’automne 2008.

L’évolution suraiguë etles symptômes nerveux orientent le diagnostic de suspicion

Le fait que le CCoV II soit présent dans tous les organesprofonds prélevés (intestin, rate, poumon, rein, foie, encéphale) permet de lequalifier de pantropique. Le diagnostic clinique est rendu difficile par lasimilitude des symptômes avec ceux du parvovirus canin. Toutefois, les signes nerveux etl’évolution suraiguë peuvent orienter le diagnostic de suspicion.
Le diagnostic de laboratoire repose surl’identification de l’infection virale par RT-PCR dans les organes profonds. Les chiots concernés ont été encontact avec des animaux provenant des pays de l’Est de l’Europe, une à deuxsemaines avant l’apparition des signes cliniques.
« Il est nécessaire que les praticiens restent vigilants face àl’émergence de nouvelles affections comme cela semble être le cas actuellement »,concluent les chercheurs.

V Chamard

Source:
A.Zicola, E. Mathijs, S. Jolly, N.Decaron, C. Buonavoglia, E. Thiry, « Émergence d’un coronavirus canin hautementpathogène : le coronavirus pantropique »

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK