Un seul confrère au palais Bourbon

Serge Trouillet | 29.06.2017 à 11:16:06 |
L’assemblée nationale
© LIVINUS – iStock

Loïc Dombreval est désormais le seul vétérinaire de formation élu à l’Assemblée nationale. S’y ajoutent deux confrères suppléants. Réactions de quelques candidats, élus et battus, à la députation.

De la quinzaine de diplômés vétérinaires candidats aux dernières élections législatives, un seul siègera sur les bancs de l’Assemblée nationale pour la prochaine législature. Loïc Dombreval (A 91), de La République en marche (LREM), a, en effet, obtenu un peu plus de 59 % des voix dans la 2e circonscription des Alpes-Maritimes, face à son concurrent du Front national (FN), Jérôme Cochet. Le seul autre candidat vétérinaire encore présent au second tour, Bertrand Barraud (L 89), Les Républicains (LR), a, quant à lui, été battu dans la 4e circonscription du Puy-de-Dôme, avec un peu moins de 45 % des voix, face au candidat Michel Fanget (LREM). Toutefois, deux vétérinaires sont élus suppléants : Jacques Lamblin (A 77) et Bernard Renoy (Liège 89).

Un seul candidat vétérinaire élu
Maire de Vence, vice-président de la métropole Nice-Côte d’Azur et conseiller régional de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca), Loïc Dombreval perçoit « avec énormément de bonheur et comme un immense honneur d’avoir participé, de l’intérieur, à ce tournant de la vie politique française qui a vu s’imposer aussi nettement La République en marche en si peu de temps. » Et d’ajouter : « Je le vis comme une chance exceptionnelle, car je partage pleinement cette philosophie politique depuis si longtemps. Je l’ai mise en œuvre dans ma propre commune, où, en 2014, après avoir échoué en 2008 sur cette ligne, j’ai été élu à la tête d’une liste comprenant des candidats issus de tous les partis de la gauche modérée à la droite modérée ».

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 10-11  de La Semaine Vétérinaire n° 1726.

Serge Trouillet
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK