21/05/2012 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Schmallenberg

Un risque extrêmement faible pour l'homme

Depuis l'arrivée du virus Schmallenberg en Europe de l'ouest à la fin de l'été 2011, la question de son potentiel zoonotique était posée. Ses similitudes avec d'autres orthobunyavirus du groupe Simbu laissaient supposer un faible risque pour l'homme, mais cela restait à prouver. C'est désormais chose faite.

2 études, l'une en Allemagne par l'Institut Robert Koch (RKI), l'autre aux Pays-Bas par l'Institut national de la santé publique et de l'environnement (RIVM), ont été menées en partenariat avec l'European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC). La première a concerné 60 éleveurs dans la province allemande de Rhénanie du Nord-Westphalie, en zone d'épizootie. Ceux-ci ont subi des tests d'immunofluorescence et de séroneutralisation élaborés par le RKI. Aux Pays-Bas, le RIVM a étudié 301 éleveurs dont les cheptels étaient confirmés atteints ou fortement suspectés en raison du taux élevé de malformations des nouveau-nés, mais aussi des personnes qui ont pu être en contact avec les animaux atteints lors des naissances (famille, voisins) et des vétérinaires. Avec un seuil de prévalence inférieur fixé à 2 % (comme cela est observé pour les autres virus du groupe Simbu), il y a 99,8 % de chances de détecter un individu positif au minimum compte tenu de la taille de l'échantillon. Comme les résultats des 2 études sont tous négatifs, le risque de transmission à l'homme de ce virus est jugé nul à extrêmement faible.

Stéphanie Padiolleau

Pour plus d'informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1496 du 18 mai 2012 en page 19

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...