Un rééquilibrage historique en faveur de l’élevage

14.10.2013 à 06:00:00 |
©

« Une PAC pour sauver l’élevage » : tel était le message qu’affichaient les autocollants sur fond vert, distribués par milliers aux visiteurs du 22e Sommet de l’élevage de Clermont-Cournon (Puy-de-Dôme), à quelques heures de son inauguration par le président de la République.

François Hollande y était très attendu. Ses promesses de réorientation de la PAC en faveur de l’élevage résonnaient en écho aux oreilles des professionnels de ce secteur agricole, qui s’étaient déplacés en masse pour l’écouter. L’exercice présidentiel était risqué. L’ensemble des organisations professionnelles du grand Massif Central, soutenues par des élus politiques toutes tendances confondues, l’avaient en effet exhorté, dans leur “appel de Tulle” du 20 septembre 2013, à traduire concrètement cette réorientation en faveur des zones agricoles les plus fragiles en France.

François Hollande ne pouvait se présenter les mains vides dans la capitale auvergnate. L’amphithéâtre bondé de la Grande Halle cournonnaise peut alors l’attester : les décisions annoncées au fil de l’allocution présidentielle se traduiront effectivement par « un gain de revenu qui pourra aller jusqu’à 30 % pour un éleveur à la fin de la période » (en 2020), selon le chef de l’État. Son discours, aux accents chiraquiens, a fait mouche. François Hollande a eu des mots forts à l’endroit d’une profession qui « traverse depuis des années des difficultés structurelles. (…) Or, quand la production animale recule, c’est tout un équilibre qui s’effondre (…) et c’est la ruralité qui est menacée dans ses fondements ».

Serge Trouillet

Pour l’intégralité de l’article, voir La Semaine Vétérinaire n° 1555 du 11/10/2013 en pages 18 et 20.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK