Un rapport d’associations de protection animale épingle les zoos français

14.06.2011 à 06:00:00 |
©

Le 25 mai 2011, des associations de protection animale (fondation Born Free, Code animal et Endcap) ont remis un rapport d’enquête au Parlement européen.

Il évalue le respect de la Directive CE 1999/22 relative à la détention d’animaux sauvages dans un environnement zoologique. Photos à l’appui, ce rapport dénonce les manquements relevés dans vingt-cinq établissements sélectionnés au hasard.

D’après ce rapport, les zoos français seraient peu engagés en faveur de la conservation des espèces menacées d’extinction. Leur rôle éducatif pour le public serait limité. La qualité des enclos serait insuffisante. Pour Alexis Lécu, président de l’Association francophone vétérinaire de parcs zoologiques (AFVPZ), de nombreuses conclusions de cette enquête sont infondées. Pour lui, « le plus irritant est que ce rapport est présenté sous une forme pseudoscientifique afin de le crédibiliser et de donner une impression de rigueur, alors que la plupart des arguments avancés manquent d’une base scientifique solide. »

Lorenza Richard


Feuilleter le rapport

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1454 du 10 juin 2011 en page 22

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK