Un confrère britannique fait l’objet d’une intense couverture médiatique

30.06.2010 à 06:00:00 |
©

“Oscar, le chat bionique” est l’objet d’une campagne médiatique internationale depuis le 25 juin dernier…ou plutôt notre confrère Noel Fitzpatrick, qui a posé sur l’animal deux prothèses des membres postérieurs distaux, « une première mondiale » selon son communiqué de presse.

Oscar, âgé de 2 ans, a bénéficié d’une pose de prothèses transcutanées intraosseuses en novembre dernier, après avoir été fauché par une moissonneuse-batteuse. L’intervention a duré trois heures. Le moignon, après la pose des implants, a été recouvert d’hydroxyapatite pour favoriser la croissance des cellules osseuses sur le métal.
Les prothèses, d’un coût de 2 000 livres, articulées et dotées de coussinets, ont été conçues sur mesure, en collaboration avec l’Institute of Orthopaedics and Musculoskeletal Science de l’université de Londres. Un fixateur externe a été posé sur chaque tibia pendant cinq semaines, le temps que la cicatrisation cutanée et osseuse s’établisse autour des implants. Au bout de quatre mois et à l’aide de la physiothérapie, le chat a pu retrouver une marche satisfaisante.

Sept mois après l’intervention, Noel Fitzpatrick se félicite de la récupération et de l’absence d’infection, « un miracle » selon lui. En effet, aussi bien en médecine humaine que vétérinaire, les complications sont fréquentes (infections du moignon, abrasion, plaies d’irritation, problèmes de mobilité, fractures). L’équipe reste cependant prudente, les complications pouvant encore intervenir dans les mois à venir.

Valentine Chamard

Un documentaire sur le travail de Noel Fitzpatrick, intitulé « The Bionic Vet », est diffusé à partir de cette semaine sur la BBC. Voir un extrait

Noel Fitzpatrick est à la tête de la clinique vétérinaire Fitzpatrick Referrals, qui reçoit les cas référés de chirurgie orthopédique et de neuro-chirurgie des animaux de compagnie, dans le comté de Surrey, en Angleterre. La structure, équipée de trois blocs opératoires, est ouverte depuis novembre 2009 et a nécessité un investissement de dix millions de livres.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...