Un cas de rage chez un chien dans la Loire

22/05/2015 | Le Point Vétérinaire.fr
Pit bull enragé dans la Loire
© © D.R.
Un cas de rage a été identifié ce jeudi 21 mai chez un chien de race bull terrier détenu square Louis Huguet à Chambon Feugerolles (Loire).

Les services de l’Etat en appellent donc à la vigilance et le préfet de la Loire lance un appel à la recherche des personnes et des animaux qui auraient pu être en contact entre le 7 mai et la 17 mai. L’animal est décédé de la rage dans la nuit du 17 au 18. L’AFP précise que le chien avait mordu une personne de son entourage et le chien d'un voisin. Il avait au préalable été en contact avec trois 3 personnes de l'entourage proche du propriétaire. Ce chien a circulé de façon illégale dans des pays non indemnes de rage.

Le préfet de la Loire a pris un arrêté préfectoral qui porte décision de capture des animaux errants sur la commune du Chambon Feugerolles. La préfecture précise qu’ils ne seront restitués à leur propriétaire que sur présentation d’un certificat de vaccination antirabique valablement établi et en cours de validité et du certificat d’identification des animaux,  ou après une mise sous surveillance, autorisée par la directrice départementale de la protection des populations, après identification des animaux.

Une cellule d’information dans la Loire est à disposition au : 04 77 48 47 58

Les dernières réactions

  • 29/05/2015 à 19:38
    cast84
    alerter
    "Présentation d'un certificat de vaccination antirabique valablement établi et en cours de validité" !!!????
    Comment peut-on exiger un tel document concernant un animal très probablement autochtone alors qu'il n'existe plus d'obligation vaccinale antirabique en France depuis des années....
    Il va falloir que les grands cerveaux censés nous diriger se décident, un jour, à se poser les vrais questions....
  • 30/05/2015 à 06:34
    Dorus
    alerter
    Le risque rabique a évolué: nous sommes passés de la rage vulpine géographiquement bien délimitée au risque importé qui peut survenir n'importe ou et en particulier près des grands centres urbains où les populations sont très mobiles
    Jouons notre rôle de vétérinaire sanitaire et informons nos clients.
    La rage est redevenue une maladie d'actualité, il faut en tenir compte dans nos habitudes vaccinales
  • 31/05/2015 à 20:40
    Jb59
    alerter
    En réponse à "cast84", absence d'obligation vaccinale antirabique ne signifie pas qu'aucun animal n'est vacciné, heureusement. Si l'animal n'est pas vacciné, la deuxième partie de la phrase ("ou après une mise sous surveillance...") est d'application; Non ceux qui nous dirigent ne sont pas tous idiots, même si c'est dans l'air du temps de le proclamer...
  • 31/05/2015 à 22:10
    papaRS27
    alerter
    autre réponse à l'avis de cast84: il faut une obligation pour faire un vaccin ou le seul bon sens suffit? ...c'est pas comme si c'etait le 1er cas similaire depuis 20 ans !!!
    et en meme temps il faut que ceux qui sont sur le terrain SE posent les vraies questions=... effectivement !
et en meme temps il faut que ceux qui sont sur le terrain SE posent les vraies questions=... effectivement !'>

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Identifiez-vous pour réagir Vous n'avez pas de compte ?
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité