Traitement chirurgical de l'hypercorticisme

12.05.2009 à 10:00:00 |

Le développement des techniques d’imagerie et les progrès réalisés en chirurgie vétérinaire au cours des dernières années permettent de proposer des solutions chirurgicales (surrénalectomie, hypophysectomie) avec des pronostics aussi bons, voire meilleurs, que lors des traitements médicaux. La première étape indispensable reste la détermination de l’origine centrale ou périphérique de l’affection. Celle-ci détermine le traitement et le pronostic. Cette étape repose sur des tests hormonaux (test de freinage à la dexaméthasone, dosage de l'ACTH endogène, test de stimulation à l'ACTH) et des examens d’imagerie.

S Bureau et JG Grand

Extrait du Point Vétérinaire 295

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK