31/08/2010 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Tous les chats belges stérilisés en 2016

La Belgique propose d’adopter un plan sur six ans instaurant progressivement la stérilisation systématique des chats : d’abord en refuge, puis chez les éleveurs et enfin chez les particuliers.

Au final, seuls les individus destinés à la reproduction seraient épargnés.
Le SPF (Service Public Fédéral) Santé publique justifie ces mesures par la nécessité de stopper l’augmentation du nombre de chats errants et de chats recueillis dans les refuges. En effet, les statistiques pour 2009 montrent une augmentation du nombre de chats hébergés en refuge et surtout de l’effectif euthanasié. Le plan est actuellement soumis à consultation publique et discuté avec les refuges, les sociétés de protection des animaux et les éleveurs félins. Son exécution pourrait débuter dès 2011.

Agnès Faessel
Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1415 du 3/9/2010 en page 18

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité