19/10/2012 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Congrès de Reims

Succès des 40es journées annuelles de l’Avef

Près de 750 badges ont été distribués lors des journées 2012 de l’Association vétérinaire équine française (Avef) qui se sont tenues du 11 au 13 octobre à Reims (Marne). Outre des sessions de formation variées, le congrès a été marqué par une actualité riche. Ces derniers mois ont été une période charnière pour la profession vétérinaire et nos confrères équins. Avec des passages difficiles sur certains dossiers, mais aussi de réels changements. Jean-Yves Gauchot, président de l’Avef, a retracé les grandes avancées lors de l’assemblée générale de l’association à Reims.

Les évolutions du mandat sanitaire se sont concrétisées. « Désormais, tous les détenteurs de 3 équidés et plus sont tenus de désigner un vétérinaire sanitaire. Il s’agissait d’une demande de l’Avef afin de consolider le rôle de pivot du praticien au niveau sanitaire », a précisé notre confrère. Un dispositif qui complète celui prévu dans le décret “détenteur”. « Si nous voulons avoir une politique sanitaire efficace, il faut passer par un bon fichier, et savoir où sont les chevaux. Nous avons aussi l’obligation du registre d’élevage, nous en sommes les acteurs auprès de nos clients et des professionnels ».

« Face au désengagement de l’État, nous avons pris le pari de réaliser l’identification. Il faut que nous l’assumions totalement, cela fait partie de la base du suivi sanitaire et de notre travail », a poursuivi notre confrère, replaçant aussi les actions de politique sanitaire dans le cadre du Réseau d’épidémiosurveillance en pathologie équine (Respe). « Cette politique passe aussi par le remplissage du feuillet des résidus médicamenteux, car nous ne sommes pas à l’abri d’un scandale alimentaire lié aux résidus chez les chevaux importés ou à des manquements à la réglementation sur le phenylbutazone ».

2 acteurs dans le périmètre d’exercice des vétérinaires
Conséquences des États généraux du sanitaire et des ordonnances parues depuis, 2 acteurs, les ostéopathes et les techniciens dentaires, s’insèrent dans le périmètre professionnel des vétérinaires, non sans grincement de dents chez plusieurs confrères.

Le dossier des ostéopathes n’est pas au point mort. Il est délicat, voire polémique. À ce jour, le projet de décret est soumis au service juridique du ministère de l’Agriculture.

Pour les techniciens dentaires, la voie est celle d’un accord convention cadre. Les techniciens dentaires ne seront pas sous l’autorité d’un vétérinaire, mais ils devront suivre un référentiel. Ils seront soumis à l’inscription sur une liste contrôlée par les conseils régionaux ordinaux (CRO).

Marine Neveux

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1512 du 19 octobre 2012 en pages 14 et 15

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...