Stéphane Le Foll pose ses marques

29.05.2012 à 06:00:00 |
©

À quelques jours seulement de sa nomination, Stéphane Le Foll, le nouveau ministre de l'Agriculture, est venu témoigner de son engagement envers la santé animale. Il a choisi, pour sa première allocution publique depuis cette nomination, la 80e session de l'OIE*.

Le ministre de l'Agriculture a affirmé son attachement à la coopération entre les pays du monde, notamment en ce qui concerne la santé animale. Le concept One Health sera également bien repris par le successeur de Bruno Le Maire. « La santé est celle des animaux, des hommes. Il faut favoriser la coopération entre l'OMS** et la FAO*** », a-t-il martelé.

L'antibiorésistance constitue aussi une priorité du nouveau ministre, de même que l'enseignement. Stéphane Le Foll a expliqué que, « sur la question de l'antibiorésistance qui concerne la santé des animaux, mais aussi des hommes, il y a là un vaste projet que je souhaite approfondir ». Conformément aux engagements de François Hollande lors de sa campagne présidentielle, Stéphane Le Foll a aussi exprimé son souhait d'abandonner la révision générale des politiques publiques et de redonner aux services de l'État la place qu'ils doivent avoir dans la sécurité sanitaire.

Marine Neveux

Pour plus d'informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1497 du 25 mai 2012 en pages 14 et 15

* Organisation mondiale de la santé animale
** Organisation mondiale de la santé
*** Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK