Séance apicole à l'Académie vétérinaire

Stéphanie Padiolleau | 03.02.2017 à 18:04:48 |
de gauche à droite ; Alexandra Mailles, Christophe Roy et Samuel Boucher
© S.P.

La séance de l'académie vétérinaire du 2 février 2017 était dédiée essentiellement à l'apiculture.

L'apiculture et les affections des abeilles ont occupé une bonne partie de la séance académique du 2 février 2017. Cécile Ferrus (institut de l'abeille, ITSAP) a présenté les travaux et les rôles de cet institut créé en 2010. La filière apicole comptait en 2015 40944 apiculteurs, dont 8 % ont plus de 50 ruches. La consommation de miel et de produits de la ruche est, en France, très supérieure à la production. En 2015, un peu plus de 24 000 tonnes de miel ont été produites, pour une consommation évaluée à près de 40 000 tonnes. Samuel Boucher a détaillé les signes évocateurs de la présence du petit coléoptère des ruches, Aethina tumida, toujours présent en Calabre (Italie) mais pas encore détecté en France. La nosémose à Nosema apis est une maladie en voie de disparition. Christophe Roy en a expliqué la raison : ce n'est pas qu'un manque de déclaration ( il s'agit d'un danger sanitaire de catégorie 1), mais cela est surtout lié à une compétition par un autre parasite, Nosema cerenae. 

De son côté Alexandra Mailles (Santé publique France) est revenue sur la détection d'un bornavirus chez des écureuils exotiques d'élevage en Allemagne entre 2011 et 2013/ 3 cas avaient été constatés chez l'homme, mortels, mais le virus n'a toujours pas été isolé malgré l'identification de séquences génétiques ayant permis de mettre au point des tests de détection (PCR, sérologie). 

Stéphanie Padiolleau
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK