RSI : le Sénat saisit le conseil économique et social

CRB | 08.06.2015 à 15:57:05 |
L'hémicycle du Sénat et la mission d’évaluation et de contrôle de la sécurité sociale
© DR

Le président du Sénat fait appel au CESE, afin de redresser la situation du régime social des indépendants (RSI).

Gérard Larcher, président du Sénat, a demandé au conseil économique, social et environnemental (CESE) d’apporter son éclairage sur les difficultés rencontrées par le régime social des indépendants (RSI) et de proposer des pistes d’amélioration.

C’est la première fois que le président du Sénat saisit le CESE, consultable par le parlement et le gouvernement « sur tout problème à caractère économique, social ou environnemental ».

Rappelons que les services défaillants du RSI (un régime de protection sociale né de la fusion des diverses caisses maladie et caisses de base de retraites des indépendants et mis en œuvre en 2006), ont affecté de nombreux entrepreneurs assurés. Si bien qu’un rapport d’information a été réalisé par la commission des affaires sociales du Sénat, l’an dernier pour évaluer le RSI. Le rapport pointait une organisation « qui reste complexe » avec une intégration partielle des professions libérales ainsi qu’« une mise en place chaotique et des dysfonctionnements durables, suscitant une perte de confiance des cotisants ».

Lire aussi :

Le ras bol des affiliés au RSI

Le RSI, le boulet des chefs d'entreprise ?

 

CRB
1 commentaire
avatar
Pierre MAY le 08-06-2015 à 21:38:51
ce RSI est une véritable usine à gaz avec des responsabilités totalement diluées entre des services incompétents qui ne se connaissent même pas . En 2015 , si on est profession libérale ou artisan, il ne faut vraiment pas tomber malade ! c'est une véritable injustice sociale .
Une maladie un peu grave et notre micro entreprise est par terre ! Mais qu'est ce que les hauts fonctionnaires en ont à fouttre, planqué dans leurs tours d'ivoire et protégés de façon outrancière par leur système de protection sociale, qu'ils ont eux même mis en place : une sécurité totale et sans limite ! pas trop tôt que le Sénat mette un peu son nez là dedans : mais attention , pince à linge sur le nez obligatoire , parce que ça va puer ce que vous allez remuer Mrs les Sénateurs !
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...