Royal Canin mise sur le haut niveau d’hydrolyse

24.04.2012 à 06:00:00 |
©

Royal Canin a organisé à la mi-mars des rencontres européennes sur son site d’Aimargues (Gard). Au programme : un symposium scientifique, mais aussi des workshops en petits groupes avec les confrères.

Le thème de l’allergie alimentaire était au centre des interventions, en écho notamment au lancement du dernier produit de la gamme : Anallergenic®. L’innovation de la recherche autour de la problématique de l’allergie a, en effet, été mise en exergue lors de ces rencontres.

Poids plume à tous les niveaux

C’est de la source en protéines de plumes que l’hydrolysat de faible poids moléculaire qui en est issu tire une partie de son originalité. Par ce procédé, Royal Canin surfe aussi sur une démarche éco-responsable, qui consiste à recourir à des matières premières à disposition et non utilisées pour la consommation humaine. « Ces dernières années, la pénurie de certaines sources protéiques nous a inquiétés, ainsi que la profession vétérinaire : par exemple, l’utilisation de capelan et de merlan bleu dans les aliments pour animaux a été suspendue en raison des quotas de pêche. Face à ce problème, la plume présente 2 avantages : elle est à la fois largement disponible et renouvelable », a expliqué l’industriel.
La “légèreté” est aussi de mise du côté du poids moléculaire des protéines impliquées dans l’alimentation hypoallergénique. Royal Canin mise sur la principale source de protéines, composée à 88 % d’acides aminés libres, et 95 % de ces protéines totales ont un poids moléculaire inférieur à 1 kDa. Il s’inspire ainsi du fort niveau d’hydrolyse utilisé en nutrition humaine : à titre de comparaison, les bébés allergiques au lait sont nourris avec un lait de remplacement dont le degré d’hydrolyse se situe autour de 1 à 3 kDa.
L’appétence est en outre un autre critère à prendre en compte pour la consommation de l’aliment par l’animal. Un arôme exempt de protéines animales est aujourd’hui utilisé.

Marine Neveux

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK