15/06/2009 | Le Point Vétérinaire.fr

Risques zoonotiques liés au chiens de prairie

Les rongeurs sauvages (chiens de prairie) peuvent transmettre des maladies graves comme la peste, les fièvres hémorragiques à Hantavirus ou les rickettsioses. Les chiens de prairie sont aussi des réservoirs potentiels de variole du singe (Monkeypox). Pendant le printemps 2003, des cas de variole du singe se sont déclarés chez l’homme aux États-Unis (Illinois). Des chiens de prairie contaminés en animalerie par des rongeurs importés d’Afrique en étaient à l’origine. Les agents zoonotiques transmis par morsure de rongeurs sont le plus souvent des bactéries: Pasteurella multocida, Streptobacillus moniliformis, Spirillum sp. (agent du Sodoku).

A Praud et coll.

Extrait du Point Vétérinaire 296

Pour lire l'article entier (réservé aux abonnés), cliquer ici

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Identifiez-vous pour réagir Vous n'avez pas de compte ?
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité