Réunion de l'OIE à Paris

22.01.2009 à 10:00:00 |

Abordant les grandes épizooties lors d'une réunion le 2 janvier 2009,notre confrère Bernard Vallat, Directeur Général de l'OIE, s’est montrérassurant vis-à-vis des “médiatiques” influenza aviaire hautementpathogène de sous-type H5N1 et encéphalopathie spongiforme bovine(ESB), pour lesquelles la situation globale s’est améliorée.

En revanche, la blue tongue deviendra endémique en Europe, selon lui. La tuberculose reste présente au niveau mondial: soixante-huit pays l’ont notifiée en 2008 et le nombre de troupeaux touchés a augmenté de 28 % au Royaume-Uni. La rage est aussi préoccupante, avec cinquante-cinq mille victimes humaines annuelles, en majorité des enfants. Enfin, la fièvre aphteuse reste une priorité de la lutte sanitaire. Une stratégie d’éradication globale est nécessaire, mais elle sera coûteuse.

M Bertrou

Extrait de La Semaine Vétérinaire 1343

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK