Retour sur le consensus en cardiologie proposé par l’Acvim

30.03.2010 à 00:00:00 |
©

Publié en 2009, un consensus rédigé par dix confrères diplômés du Collège américain de médecine interne (Acvim), adresse des recommandations aux praticiens sur le diagnostic et la prise en charge de la maladie valvulaire dégénérative chez le chien (MVD).

Clarke Atkins, coauteur et professeur en médecine à l’université de Caroline du Nord (Etats-Unis), est connu pour ses recherches et ses enseignements sur la cardiologie des animaux domestiques. Il était l’invité de Novartis, le  23 mars 2010 à l’ENV d’Alfort, pour commenter le consensus et donner son avis d’expert face à un auditoire de confrères.

Comme son nom l’indique, le consensus est avant tout un compromis entre spécialistes. En conséquence, un accord unanime n’a pu être obtenu sur l’ensemble des recommandations. Par exemple, dans le cas d’un chien qui présente une MVD asymptomatique avec remodelage cardiaque objectivable via l’imagerie médicale, aucun consensus sur le traitement n’a pu être trouvé. L’utilisation des inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IECA) à ce stade de la maladie est controversée. Par ailleurs, les IECA sont peu efficaces chez des chiens de race cavalier king Charles spaniel atteints de MVD. Clarke Atkins recommande l’utilisation de la trithérapie (furosémide, pimobendane, IECA), aussi bien en phase aiguë qu’en phase chronique, lors de stades symptomatiques. Il a également défendu les rations alimentaires riches en oméga 3.

Marie Sigaud
Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1399 du 2/4/2010 en page 18

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK