Réforme : des baisses d’impôts dès 2018

Clarisse Burger | 11.09.2017 à 17:38:41 |
Une équipe vétérinaire avec collaborateurs
© DR

De nouvelles mesures fiscales dont des baisses de taxes et des suppressions de cotisations, sont prévues en 2018 par le gouvernement.

Quels impôts vont baisser pour les entreprises et les particuliers d'ici à 2022 ? Selon le gouvernement, la pression fiscale devrait être réduite de 0,6 point de PIB (soit environ 11 milliards d’euros comme l’a précisé le premier ministre au journal Les Echos en juillet dernier)).  Parmi les baisses d’impôts prévues en 2018, seraient programmées celle de la taxe d’habitation, celle des cotisations sociales des salariés (prévue normalement au 1er janvier 2018). De plus, le gouvernement prévoit une hausse du taux de la contribution sociale généralisée (CSG) utilisée pour financer la protection sociale (hausse de 1,7 point), avec des mesures de compensation ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Clarisse Burger
4 commentaires
avatar
TIERARTZ le 12-09-2017 à 17:47:40
Et toujours le silence absolu sur l'imposition future des revenus fonciers.
Beaucoup d'entre nous en perçoivent en étant propriétaires de leurs locaux professionnels. Quelle serait la logique économique et évidemment la justice, d'une imposition au taux de 30 % de revenus d'action de société et de 58,2 %,voire 62,2 %, de revenus liés à son activité économique ?
D'autant plus que ces revenus sont souvent sans doute, encore grevés par le remboursement de ces mêmes locaux, outils indispensables à notre travail.
avatar
Giordano Scp Dupas Dierckx, Vétérinaire le 12-09-2017 à 22:13:55
JE N'AI PAS COMPRIS QUE LA CSG DEVAIT BAISSER POUR NOUS EN 2018 ??? AU CONTRAIRE
avatar
CBurger le 12-09-2017 à 22:38:43
Oui effectivement le taux de la CSG devrait être augmenté de 1,7 point en 2018, pour financer la protection sociale, afin de compenser la suppression des cotisations salariales maladies et chômage (dans le cadre du projet de loi de finances de fin 2017). Le texte a été modifié et mis à jour.
avatar
Tellier robert le 21-09-2017 à 18:17:48
L'Etat français quel que soit les dirigeants est incapable de diminuer la dépense publique qui atteint un record européen de 57% du PIB. A ce stade le pays est géré et est mal géré comme les pays communistes d'autrefois. Aussi la CGS devient un impôt comme un autre avec l'avantage d'être une taxe universelle sur tous les revenus. Son rendement est supérieur à l'impôt sur le revenu. Le drame de la France est l'impossibilité de diminuer la dépense publique. En France la dépense publique est une vraie drogue. La moindre réforme visant cette baisse est aussitôt l'objet de mouvements sociaux. En effet notre pays est un pays d'assistés où un certain nombre de groupes sociaux ou professionnels ont de vrais privilégiés que les travailleurs "productifs" entretiennent au prix fort.
Nos gouvernants, peu importe la couleur politique, participent activement à cette décomposition financière et sociale souvent par démagogie et par incompétence..
Je crois avec tristesse que l'homme politique français capable de faire baisser la dépense publique de 10 points pour la ramener au niveau d'un pays comme l'Allemagne n'est pas né. Je conviens que la dépense publique allemande et la dépense publique française ne sont pas parfaitement comparable.
MACRON est un leurre. Hélas!
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...