Recrudescence des cas de myopathie atypique

Marine Neveux | 17.05.2017 à 15:43:36 |
germination de graine d'érable
© Ian_Redding - iStock

La saison du printemps est propice à la recrudescence des cas de myopathie atypique en raison de la germination des plantules des érables.

Le Réseau d’épidémiosurveillance des pathologies équines (Respe) alerte ainsi les confrères sur la maladie et dresse le bilan en ce début de mois de mai : « 191 cas compatibles avec le diagnostic de myopathie atypique ont été communiqués à la Faculté de Médecine vétérinaire de Liège et au Respe. Ces cas ont été recensés en Belgique (20 cas), en France (130 cas), en Grande Bretagne (9 cas), au Pays-Bas (2 cas), en Irlande (2 cas), en République Tchèque (12 cas), en Suisse (2 cas) et en Allemagne (14 cas) ».
Il est ainsi recommandé d’éviter l’accès aux zones contenant des plantules d’érables, de prévoir une rotation des pâtures et de ne pas placer d’aliment à même le sol. La gestion des érables est aussi une autre voie.  

 

Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK