Rage : alerte dans le Val-de-Marne

24.09.2009 à 10:00:00 |

indique le site de la préfecture du Val-de-Marne, dans un communiqué daté du 22 septembre. Conduit dans un état semi-comateux chez un vétérinaire le 8 septembre dernier, l’animal présentait une hypoglycémie et des contractions musculaires involontaires. Une encéphalite a été suspectée. Non identifié et non vacciné contre la rage, les commémoratifs recueillis par notre confrère indiquent que le chien proviendrait du Maroc. Les troubles constatés étant compatibles avec la rage, le praticien a prévenu les services vétérinaires départementaux dans le cadre de l’exercice de son mandat sanitaire. Ce chiot, qui séjournait dans le centre de Créteil (Val-de-Marne), aurait été perdu le 11 septembre, vers 22 h, à proximité du lac de Créteil. Une ombre plane sur l’origine exacte de l’animal, l’enquête diligentée par les services vétérinaires et les services de police n’ayant pas permis de la déterminer de façon formelle, indique la Direction départementale des services vétérinaires (DDSV). La préfecture du Val-de-Marne invite toute personne susceptible d’avoir été léchée, mordue ou griffée par ce chiot, l’ayant aperçu ou détenant un carnivore domestique susceptible d’avoir été en contact avec ce chiot, à la contacter sans délai (01 49 56 60 00). Les confrères peuvent également se rapprocher de la DDSV (01 45 60 60 00). Cette alerte montre que la rage est toujours d’actualité, à la veille de la journée mondiale qui lui est consacrée (28 septembre 2009).

Valentine Chamard

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK