09/12/2010 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Analyses sanguines

Quickvet® dose le fibrinogène équin et évalue la coagulation chez le chat et le chien

Melet Schloesing commercialise Quickvet®, un analyseur qui mesure simultanément les temps de Quick et de céphaline activée chez le chien et le chat, et dose le fibrinogène chez le cheval.

L’utilisateur dépose simplement une goutte de sang, prélevé sur un tube citraté, sur la cartouche à usage unique, préalablement insérée dans l’appareil. Le résultat s’affiche sur l’écran. Un prélèvement sanguin de 1,3 ml suffit pour l’analyse. Comme le sang n’entre pas en contact avec l’analyseur, aucune maintenance n’est requise. L’appareil effectue un autocontrôle permanent, aucun étalonnage n’est donc nécessaire.

Le seul appareil à proposer le dosage du fibrinogène équin par turbidimétrie


La méthode coagulante de dosage du fibrinogène, mis en présence de thrombine à concentration élevée, repose sur le fait que la formation induite de fibrine augmente le trouble du plasma. L’intensité finale de ce dernier est mesurée (turbidimétrie) et la concentration en fibrinogène en est déduite.
Mimant la fin de la cascade de coagulation plasmatique, cette réaction, pratiquée sur plasma dilué, permet d’obtenir, en quelques minutes, un dosage fin du fibrinogène, en minimisant les interférences d’autres protéines, ce que ne permettent pas les méthodes de coagulation à la chaleur. Cette analyse est réalisable à l ’écurie, grâce à la compacité de l’appareil (dimensions : 22 x 20 x 18 cm, poids : 3,3 kg).

Une évaluation de la coagulation chez le chien et le chat en moins de deux minutes

La technique employée pour mesurer les temps de coagulation est chronométrique. Les temps de Quick et de céphaline activé sont calculés simultanément dans la même cartouche. Le sang total citraté est mis en présence des réactifs dans deux parcours différents au sein de la cartouche Coag Combo et y évolue par capillarité jusqu’à la coagulation.
La détection optique de l’arrêt du flux dans les deux parties permet de déterminer les deux temps de coagulation de manière distincte. Le résultat du temps de Quick est obtenu en quelques secondes, celui du temps de céphaline activée au bout de deux minutes (sauf si la fonction de coagulation est altérée). Aucune manipulation n’est nécessaire, ce qui supprime la variabilité du facteur humain.

Valentine Chamard

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Identifiez-vous pour réagir Vous n'avez pas de compte ?
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité