Quelle est votre conception de la communication ?

Marine Neveux | 24.05.2017 à 19:11:26 |
Infographies
© La SV

Une enquête a été menée auprès des praticiens français pour connaître l’impact, sur leurs structures, de l’ouverture de la communication révélée dans le nouveau Code de déontologie, deux ans après sa parution au Journal officiel.

Le thème de la communication, un des points majeurs qu’attendaient les confrères, est développé dans le nouveau Code de déontologie, dont la parution au Journal officiel remonte au 15 mars 2015. La communication est alors devenue « libre, et ce quels qu’en soient le support et les modalités, sous réserve d’être conforme aux dispositions réglementant l’exercice de la profession, notamment celles du présent code et celles du Code de la santé publique ». Depuis cette date, tous les supports de communication sont donc tolérés, à condition que l’information respecte les règles déontologiques. Comment les praticiens ont-ils transformé l’essai, près de deux ans après ces évolutions ? Moins d’un tiers des confrères ont mis en place de nouvelles mesures depuis l’ouverture de la communication dans le Code de déontologie. Pourtant, près de la moitié estiment que c’est utile ou vital pour la clinique. Les trois quarts en ont un retour et positif.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 36-39 de La Semaine Vétérinaire n° 1721.

Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK