Quand le corps communique au-delà de la parole…

04.05.2012 à 06:00:00 |
©

Dans la communication humaine, les gestes et les postures occupent une part prépondérante dans l’échange. Les études attribuent au langage non verbal environ 55 % de l’impact de la communication, contre 35 % pour le paraverbal (intonation, rythme, volume de la voix) et 10 % pour le langage strictement verbal (choix des mots).

Il importe, cependant, de ne pas interpréter de façon isolée un geste ou une mimique. L’étude du langage non verbal s’effectue de manière globale et non signe par signe.
Grâce à l’observation de 3 types de gestes (croisement des bras et des mains, oreille prédominante), 8 types de personnalités ont ainsi été définis par un des spécialistes du langage non verbal, le psychologue Joseph Messinger.
En passant suffisamment de temps avec un interlocuteur, l’étude des profils issus de la gestuelle permet en effet d’évaluer son mode de fonctionnement psychique : défensif/offensif, extraverti/introverti, affectif/cognitif. L’analyse de ces 3 aspects de gestuelle (croisement des bras et des mains, oreille préférentielle) aboutit aux profils psychogestuels suivants : le challenger, le narcissique, le tribal, le créatif, le relationnel, le cartésien, l’idéaliste, le sensitif.

Christophe Deforet

Pour le dossier complet, voir La Semaine Vétérinaire n° 1494 du 4 mai 2012 en pages 29 à 35

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...