23/10/2010 | Le Point Vétérinaire.fr

©

En 2010

Qu’est-ce que l’obligation d’information du vétérinaire ?

Effectuer des actes sur un animal sans en avoir préalablement informé le gardien et/ou le propriétaire ne devrait pas même, sauf urgence ou impossibilité, effleurer l’esprit des vétérinaires.

L’information est destinée à permettre au détenteur de l’animal de prendre sa décision après avoir comparé les avantages et les risques encourus de l’acte proposé. Elle doit donc avoir une dimension globale et ne pas se limiter aux seuls risques.
Un arrêt rendu par la première chambre civile de la Cour de cassation, le 3 juin 2010, vient de marquer une évolution majeure dans la sanction de l’obligation d’information.

Céline Peccavy

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1422 du 22/10/2010 en pages 50 et 51

Télécharger l'arrêt n°573 du 3 juin 2010

Télécharger l'étude de M. Jean-François Burgelin

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Identifiez-vous pour réagir Vous n'avez pas de compte ?
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité