22/03/2010 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Publication d’un rapport européen sur la contamination des carcasses de poulets par Campylobacter et Salmonella spp

En moyenne, 75,8 % et 15,7 % des carcasses de poulets de l’Union sont contaminées respectivement par Campylobacter et Salmonella spp. C’est ce que révèle un rapport réalisé par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa).

C’est ce que révèle un rapport* réalisé par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) dans les abattoirs des pays membres en 2008, publié le 17 mars dernier. Le rapport met en évidence des écarts considérables d’un Etat membre à l’autre.
Ainsi, en ce qui concerne Campylobacter, le taux de prévalence sur les carcasses varie de 4,9 % (Estonie) à 100 % (Luxembourg). Pour la France, le taux est de 88,7 %.
La contamination des carcasses par Salmonella spp. varie, pour sa part, de 0 % (Danemark, Estonie, Finlande et Luxembourg) à 85,6 % (Hongrie). L’Hexagone, avec un taux de 7,4 %, se situe parmi les pays ayant les plus faibles taux de contamination.

La prévalence moyenne de Salmonella Enteritidis et/ou Salmonella Typhimurium, les deux sérotypes responsables de la majorité des infections humaines rapportées et considérés comme présentant un intérêt majeur en santé publique, ont une prévalence moyenne de 3,6 % au sein de l’Union, le taux le plus élevé étant enregistré en Pologne (9,6 %). En France, il est de 0,2 %.

L’Efsa rappelle que le risque pour la santé humaine provient de la consommation de viande de poulets insuffisamment cuite ou d’une contamination croisée avec d’autres aliments. Il est donc recommandé de s’assurer d’une cuisson suffisante (> à 65 °C à cœur) des viandes de volailles, d’éviter le contact de la volaille crue avec d’autres aliments lors des achats et dans le réfrigérateur, et de jeter ou de cuire les marinades qui ont été en contact avec le poulet cru.

Nathalie Devos
* Télécharger le rapport en intégralité

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Identifiez-vous pour réagir Vous n'avez pas de compte ?
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité