Protection sociale : n’escamotez pas le RSI-PL

Clarisse Burger | 13.02.2017 à 16:18:44 |
TPE vétérinaire et RSI
© DR

L’Unapl ne tient pas à voir disparaître le régime spécifique de protection sociale de ses professions libérales.

La protection sociale des professions libérales et réglementées n’a pas fini de parler d’elle. Va-t-elle être améliorée ou bien fusionner avec le régime général des salariés ? A l’approche des élections présidentielles, l’Union nationale des professions libérales (Unapl) précise qu’elle restera vigilante quant aux solutions proposées par les responsables politiques pour améliorer le régime social des indépendants (RSI). L’organisation patronale demeure attachée à son régime spécifique (le RSI-PL) au sein du régime des indépendants, évoquant les besoins différents des cotisants du RSI et de ceux qui relèvent du régime général. Elle suggère même « d’écarter les solutions simplistes » de protection sociale qui pourrait pénaliser ses actifs cotisants, comme par exemple l’idée de fusion avec le régime général avec des tarifs de cotisations plus élevés que ceux du RSI. Pour l'organisation patronale, les dysfonctionnements du régime RSI ne sont que la conséquence d’une « réforme mal préparée de centralisation des cotisations sociales, imposée par le gouvernement » en 2008.

Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...