Professions libérales : un tiers ne fait confiance à aucune formation politique

CLarisse Burger | 13.12.2016 à 16:23:27 |
Le palais Brongniart et le congrès Unapl
© UNAPL/PHANIE

Les professionnels libéraux inquiets pour leur activité et leurs conditions d’exercice, feraient davantage confiance aux candidats de droite, pour 2017.

Les professionnels libéraux sont de plus en plus inquiets concernant leur activité libérale : 79% le sont pendant qu’un tiers se dit même très inquiets. Ils considèrent leur place marginale dans le débat public  et souhaitent être davantage entendus sur leur revendications : qui une diminution des charges, une simplification des démarches administratives. C’est ce que révèle l’étude Harris Interactive réalisée en novembre dernier auprès de 1626 professionnels libéraux. Une étude présentée à  l’occasion du 24ème congrès de l’Unapl, au Palais Brongniart à Paris.

Les professionnels libéraux interrogés considèrent qu’ils sont absents des débats politiques et 9% pensent que les candidats politiques prennent en considération les attentes des entreprises de moins de 20 salariés.

La majorité des professions libérales (82%) affirment que le programme économique relatif aux TPE jouera un rôle important dans le choix de vote des présidentielles

Aussi les professionnels sondés attendent la mise en place d’une équité fiscale et sociale entre leur secteur et les autres activités, ainsi que l’allègement du coût du travail. Alors que le prélèvement de l’impôt à la source est, à leurs yeux, secondaire.

Un tiers des professionnels interrogés ne fait confiance à aucune formation politique proposée dans le sondage (LR, en Marche, Modem, UDI PS, debout la France, Front de gauche, Les Verts).

Plus d'un tiers (37%) font confiance au parti Les Républicains (LR) (et 46% chez les plus de 65 ans) pendant que 10% le sont pour le mouvement d’Emmanuel Macron. Pour les autres partis politiques, cela varie entre 1 et 4%.

Quant aux candidats à l’élection présidentielle, F. Fillon et A. Juppé ont la confiance de la majorité des professionnels libéraux (sondés avant la primaire de droite) -63% et 50% respectivement-. Emmanuel Macron recueille la confiance de 40% des professionnels libéraux sondés, et seulement 5% pour François Hollande….

CLarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK