Prévalence des différents troubles métaboliques sur les chevaux d'endurance

31.03.2009 à 10:00:00 |

Les affections les plus fréquemment diagnostiquées par une étude datant de 2003 sont les déséquilibres hydroélectrolytiques, les coliques, puis l’épuisement et la myopathie d’effort. Elles s’accompagnent chez plus de la moitié des chevaux de signes de fatigue et de déshydratation. Les troubles digestifs (colique, anorexie, diarrhée), urinaires (difficultés à uriner, urines sombres ou rouges) et locomoteurs (boiterie, raideur, crampe) sont également assez fréquents.

C Robert

Extrait de Pratique Vétérinaire Equine 161

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK