11/02/2009 | Le Point Vétérinaire.fr

Près de 80 % des vétonautes employeurs versent des primes

Comment motiver ses salariés ? Plusieurs solutions existentaujourd’hui, même dans les très petites entreprises : intéressement,plan d’épargne (PEE), etc. « », souligne Gilles Chave, praticien à Nice(Alpes-Maritimes).
« Mais,ajoute-t-il, je conçois que cela enlève quelque spontanéité par rapport à la simple prime. » Raison, sans doute, pour laquelle elle reste majoritairement utilisée par les employeurs. Qualitative ou quantitative, individuelle ou collective, mensuelle, semestrielle ou annuelle… sa souplesse est son premier atout. Même le gouvernement envisage de mettre en place une prime au mérite pour les fonctionnaires.
Près de 80% des vétérinaires qui ont répondu à notre sondage accordent des primes, et une large majorité d’entre eux choisissent Noël pour le faire. La tradition des étrennes de fin d’année est solidement ancrée.
Mais attention au respect des traditions : une prime fixe dans son montant, régulière et constante dans le temps finit par constituer un élément du salaire qui ne peut être supprimé sans l’accord de l’employé…« Une prime d’accord, mais encore faut-il en avoir les moyens , remarque un vétérinaire touché par la crise. Je n’ai jamais aussi peu gagné d’argent qu’en 2008. J’ai une secrétaire à mi-temps et, depuis trois ans, son salaire horaire a progressé de 12 % entre les augmentations du Smic, du point conventionnel et de son ancienneté. J’estime que c’est plus que raisonnable, et comme je manque moi-même d’argent pour payer mes factures à la maison, et bien tant pis, pas de prime… »

N Fontenelle

Extrait de La Semaine Vétérinaire 1346

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Identifiez-vous pour réagir Vous n'avez pas de compte ?
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité