Près d’un vétonaute sur deux bénéficie d’une durée idéale de repos nocturne

13.05.2009 à 10:00:00 |

Les Français dorment de moins en moins, indique une étude de l’INSV (Institut National du Sommeil et de la Vigilance), rendue publique en mars 2009. Ainsi, les personnes interrogées s’accordent en moyenne six heures cinquante-huit de sommeil par nuit durant la semaine et sept heures cinquante le week end.

En cinquante ans, la population a perdu environ une heure trente de sommeil quotidien, ce qui représente une nuit à l’échelle d’une semaine, plus d’un mois et demi sur une année et cinq ans après quarante ans d’activité. Par ailleurs, 36 % des Français dorment moins de sept heures. Cette carence touche particulièrement les trente-cinq à cinquante-cinq ans, dont la plupart dorment entre six et sept heures. Or, selon les spécialistes, la durée “idéale” oscille entre sept heures trente et huit heures. Les vétérinaires sont donc de bons élèves, puisque 48,4% dorment entre sept et huit heures, et seulement 8,3 % s’accordent moins de six heures de repos par nuit, selon notre sondage.
L’étude de l’INSV révèle en outre que 38% des Français se disent fatigués par manque de sommeil. Il recommande alors une sieste quotidienne de vingt minutes environ.
Parmi les causes d’insuffisance de sommeil figurent le travail, les difficultés psychologiques, la multiplication des activités nocturnes, le temps de transport quotidien et, dans une moindre mesure, les enfants. Damien Léger, président du conseil scientifique de l’institut, cite aussi « l’électronicisation » des chambres qui hébergent réveil lumineux, télévision, téléphone portable et ordinateur, sources de pollution lumineuse qui risquent de perturber la sécrétion de mélatonine, “l’hormone du sommeil”, qui s’effectue dans l’obscurité. Sans doute les vétérinaires aiment-ils dormir dans le noir…

N Devos

Extrait de La Semaine Vétérinaire 1359

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK