Pouvoirs publics : pourquoi pas s’inspirer des chefs d'entreprise ?

Clarisse Burger | 02.05.2017 à 17:46:50 |
Cabinet vétérinaire de petite taille
© DR

Peu de crédits seraient accordés par les salariés des TPE, aux candidats à la présidentielle qui feraient mieux de s’entourer ou s'inspirer des entrepreneurs.

La réalité quotidienne des très petites, petites et moyennes entreprises (PME et des TPE) a-t-elle vraiment été comprise par les candidats à la présidentielle ? Ces politiques, ministres ou députés ont-ils eu une expérience entrepreneuriale ? De sempiternelles questions qui demeurent somme toute intéressantes. Selon une enquête OpinionWay pour l’éditeur Sage publiée à la mi-avril, 71% des salariés français de PME estiment que les enjeux du monde de l’entreprise n’ont pas été suffisamment pris en compte par les pouvoirs publics en France. Selon les salariés sondés, ces derniers comprennent mal les enjeux concurrentiels, administratifs et financiers de leurs petites et moyennes entreprises. La pression concurrentielle, la gestion administrative et celle de la trésorerie, notamment, ne seraient pas comprises selon les salariés seniors de TPE. De plus, une forte majorité (84%) des salariés interrogés déclare important le fait qu’un futur président de la République ait eu une expérience dans le secteur privé. Et 72% pensent qu’il devrait s’entourer et/ou s’inspirer des méthodes de chefs d’entreprise.

Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK