Pour plus d’un tiers des vétérinaires, l’évaluation comportementale les replace dans leur rôle sanitaire

02.03.2009 à 10:00:00 |

« » Plus de la moitié des vétonautes interrogés sur l’évaluationcomportementale des chiens mordeurs et catégorisés s’attendent en effetà des difficultés.

Cela ne signifie pas qu’ils renoncent à s’impliquer, mais témoigne de leur lucidité. « Si cette mesure réaffirme le rôle de conseil et la fonction sanitaire du vétérinaire, elle soulève aussi d’importants problèmes de responsabilité », témoigne ainsi un enseignant. A cela s’ajoute « une disparité tarifaire difficile à gérer », poursuit un praticien. Plusieurs confrères et consœurs craignent également d’éventuelles agressions de la part des propriétaires des chiens concernés par l’évaluation. D’autres (11 %) n’ont pas encore eu le loisir (ou l’envie ?) de se pencher sur la question.
L’enjeu est cependant majeur. Si la loi soulève de nombreuses questions, y compris juridiques (nécessité ou non d’une demande du maire, position du vétérinaire en tant qu’expert, etc.), plus du tiers des praticiens sont ainsi conscients que cette mesure les replace au cœur du dispositif sanitaire. « A nous de décider si nous souhaitons être de simples exécutants, ou être responsables et assumer les engagements liés à notre exercice , s’exclame une consœur. C’est un mal de notre profession, et plus largement français, que de vouloir être reconnu… mais sans s’impliquer. »
Toutefois, s’ils poursuivent sur leur lancée, il est probable que les vétérinaires n’hésiteront pas à s’engager. En effet, ils sont loin d’être restés les bras croisés lors des discussions de préparation de la loi relative aux chiens dangereux, promulguée en juin dernier. Ils n’ont pas hésité à s’investir et, même si toutes les mesures proposées n’ont pas été retenues, ils auront probablement à à cœur de transformer l’essai en faisant en sorte que l’application de cette mesure sur le terrain se fasse sans (trop de) heurts.

M Neveux

Extrait de La Semaine Vétérinaire 1349
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...