03/06/2009 | Le Point Vétérinaire.fr

Plus de la moitié des vétérinaires se désintéressent du prochain scrutin européen

A l’image des Français, les vétérinaires portent peu d’intérêt aux prochaines élections européennes. Interrogés à trois semaines duscrutin, seulement 42 % se déclarent intéressés par cette échéance électorale.

Selon un sondage de l’institut LH2 publié le 20 mai, les Français ne sont guère plus motivés : 54 % se disent concernés. Cela laisse entrevoir un fort niveau d’abstention lors du scrutin du 7 juin 2009. Ce n’est pas nouveau. Depuis 1979, année de la première élection du Parlement européen au suffrage universel, le chiffre de la participation n’a cessé de décroître pour atteindre un maigre 40 % en France en 2004, date des dernières élections.
Pourquoi cette désaffection ? Le scrutin est pourtant simple : une liste à choisir, un tour, à la proportionnelle. Mais son organisation est compliquée, avec sept grandes circonscriptions régionales mal perçues qui ne contribuent pas à dégager un chef de file unique et fédérateur, et des candidats peu connus. A quelques rares exceptions, les partis politiques considèrent que les Européennes sont une élection marginale, sans enjeu, où s’alignent les seconds couteaux ou ceux qu’il faut recaser. Et puis il y a la tentation égocentrique. « Il est dommage que ces élections soient détournées de leur sens. Ce n’est pas un enjeu franco-français », se désole ainsi un vétonaute. Quant au Parlement, comme nombre d’institutions européennes, il est peu visible et son utilité concrète est difficile à percevoir.

N Fontenelle

Extrait de La Semaine Vétérinaire 1362

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...