19/09/2008 | Le Point Vétérinaire.fr

Plus de la moitié des cabinets vétérinaires ont modifié leurs horaires d'ouverture

Un peu plus de 8% des confrères profitent de l’arrivée ou du départ d’un associé pour mieux organiser leur temps de travail et le faire accepter aux propriétaires. Seulement 5 % reconnaissent que le changement d’horaires a servi à s’adapter à la concurrence ou aux contraintes liées au lieu d’exercice, et 5% ont ainsi répondu aux souhaits de leurs clients. Une clinique ouverte plus tôt le matin, plus tard le soir, voire de façon continue sont des solutions pratiques pour les propriétaires, mais qui imposent un rythme soutenu pour les praticiens. Il faut aussi que ces derniers disposent d’un personnel suffisant pour assumer de longues semaines, tout en respectant les contraintes du Code du travail et des conventions collectives des salariés, vétérinaires ou non, sans parler des répercussions sur la vie privée.

Un tiers des praticiens interrogés ont justement choisi de privilégier cette dernière. Ils ont décidé de modifier la plage d’ouverture de leurs cliniques, revue à la baisse, pour convenances personnelles, afin de disposer de plus de temps libre pour leurs loisirs ou pour profiter de leur famille. Cela se traduit par une fermeture, partielle ou complète, le samedi après-midi. Pour d’autres, la pause repas s’allonge, notamment dans le Sud. Mais le plus souvent, c’est le soir que se gagne la demi-heure ou l’heure, quotidiennement ou non selon les activités de chacun.

D’autres ont adopté une position nette : les consultations sur rendez-vous uniquement. Cela permet une meilleure gestion du temps, malgré une période d’adaptation nécessaire pour les clients comme pour les praticiens.

S. Padiolleau

Extrait de La Semaine Vétérinaire 1327

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Identifiez-vous pour réagir Vous n'avez pas de compte ?
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité