Plus de 2 vétérinaires sur 3 ont subi des vols dans leur clinique

01.04.2009 à 10:00:00 |

Les vols dans les cliniques concernent 71 % des confrères interrogés lors d’un récent sondage sur WK-Vet. Les cliniques et les cabinets vétérinaires subissent des cambriolages avec effraction la nuit ou en dehors des heures d’ouverture. En journée, 10% des vétonautes ont été confrontés au moins une fois à un braquage. Ces vols, qui s’accompagnent de déclaration à l’assurance ou de plainte en gendarmerie, font donc partie de la démarque connue.


La plupart des vols prémédités ou organisés concernent la caisse, puis le matériel informatique, plus rarement les médicaments (anesthésiques). Dans certains cas, ils s’inscrivent dans le cadre de “visites” systématiques, une série de vols étant enregistrée par plusieurs commerces voisins durant une même nuit. Les casseurs repartent avec de petits butins, des espèces essentiellement ou du petit matériel facile à transporter et à revendre.
29 % des confrères estiment n’avoir jamais subi de vol. A contrario, 6 % observent souvent des larcins, voire plusieurs effractions par an.

S Padiolleau

Extrait de La Semaine Vétérinaire 1353

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK