03/05/2012 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Triple congrès Bsava-Fecava-Wsava

Plus de 10 000 participants réunis à Birmingham

« London may have the Olympics, but Birmingham got the vets ! »* C’est par ces mots que le président de l’Association britannique des vétérinaires pour animaux de compagnie (Bsava), Andrew Ash, a accueilli les participants lors de la cérémonie d’ouverture du congrès Bsava-Fecava-Wsava**.

Le triple congrès a accueilli quelque 7 100 visiteurs venus de plus de 70 pays (soit 22 % d’augmentation par rapport à 2011), dont environ 5 000 vétérinaires et 2 000 auxiliaires, gestionnaires de cabinets et étudiants vétérinaires. Comme d’habitude, les pays scandinaves étaient particulièrement bien représentés, suivis par les États-Unis, l’Australie et l’Allemagne. Avec plus de 3 000 exposants, le compteur dépasse donc la barre des 10 000 participants.

Le concept One Health (“une seule santé”) était au premier plan du programme scientifique à Birmingham (Royaume-Uni), du 11 au 15 avril 2012. « Voyages internationaux et maladies infectieuses » était le thème d’une demi-journée de conférences, tandis que la Wsava présentait son premier Global One Health award, décerné à Ab Osterhaus (Pays-Bas), qui consacre son rôle dans la lutte contre le syndrome respiratoire aigu sévère (Sras) et l’influenza aviaire. Vétérinaire de formation et professeur de virologie pour les étudiants des 2 médecines, il a souligné que les vétérinaires « sont les mieux outillés » pour la pathologie comparée et que leur rôle dans l’approche One Health est donc indiscutable. À titre d’illustration, il a cité la pandémie récente d’influenza aviaire, pendant laquelle la santé publique a été gérée en parallèle avec la maîtrise de l’infection chez les volailles et les oiseaux migrateurs. En revanche, lors de sa conférence Wsava (« De zoonose à pandémie : et après ? »), il a rappelé que ses collègues, au début de sa carrière de virologue, lui prédisaient qu’il serait « sans travail dans les 10 ans à venir ». Car à la fin des années 70, la variole venait d’être éradiquée et les vaccins semblaient avoir la réponse à tout...

Les prochains rendez-vous sont programmés à Auckland en Nouvelle-Zélande (Wsava, du 6 au 9 mars 2013), Dublin en Irlande (Fecava, du 2 au 5 octobre 2013) ou simplement à Birmingham (Bsava, du 4 au 7 avril 2013).

Karin de Lange

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1494 du 4 mai 2012 en pages 14 à 16

* Londres a peut-être obtenu les jeux Olympiques, mais Birmingham a eu les vétérinaires !
** Fecava : Fédération des associations vétérinaires européennes pour animaux de compagnie, Wsava : Association mondiale de vétérinaires pour animaux de compagnie.

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité