Phytopharmacovigilance : des effets indésirables plus facile à déclarer

Michaella Igoho Moradel | 16.05.2017 à 14:52:53 |
Produit phytopharmaceutique
© bjphotographs – iStock

Un formulaire en ligne permet de déclarer les effets indésirables de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques sur la santé animale.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) met en place un dispositif pour faciliter la déclaration des effets indésirables de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques sur la santé humaine, la santé animale et la santé végétale, y compris les phénomènes d’apparition de résistances, et de mieux surveiller ainsi leur impact sur la qualité des milieux (air, eaux) et des aliments. 

Le signalement à l’Anses  des informations relatives à un incident ou un accident, ou à un effet indésirable sur l’homme, la faune, la flore ou l’environnement suspecté d’être lié à un produit phytopharmaceutique est obligatoire pour : 

  • les détenteurs de l'autorisation de mise sur le marché
  • les fabricants, importateurs, distributeurs ou utilisateurs professionnels d'un produit phytopharmaceutique, ainsi que les conseillers et formateurs des utilisateurs de produits phytopharmaceutiques

Mais aussi, toute personne peut signaler un incident, un accident, un effet indésirable, lié ou susceptible d’être lié à un produit phytopharmaceutique ou à un adjuvant.

Michaella Igoho Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK