Petit coup dans le rétroviseur avec Christophe Le Sueur

01.08.2008 à 10:00:00 |

Pause estivale. Moment où il est possible de regarder quelques points du premier semestre de cette année 2008. Nous vous proposons de jeter ce regard en arrière au travers de quatre dessins de notre confrère Christophe Le Sueur parus dans la Semaine Vétérinaire.

Semaine Vétérinaire 1297 du 11 janvier 2008: le dossier sur les chiens dangereux aura vu son achèvement (temporaire?) au cours de ce semestre avec la publication de la loi tant attendue... et le renforcement de la place des vétérinaires dans ce dispositif.

XXXXXXXXXsv-1303-1_page_1_image_0002.jpgXXXXXXXXXXX
Semaine Vétérinaire 1303 du 22 février 2008: le dossier de cette semaine est consacrée aux études vétérinaires. De réformes en réformes, il est vrai que, comme cette mère de famille, il est parfois difficile de s'y retrouver... Et si on y ajoute la formation permanente...

XXXXXXXXXsv1311_i_dessin_une.jpgXXXXXXXXXXX
Semaine Vétérinaire
1311 du 18 avril 2008: en trente ans, le nombre de praticiens exerçant en milieu rural a été divisé par cinq. Le maillage vétérinaire atteint désormais son point de rupture.

XXXXXXXXXsv1320_i_001_dessin_cls.jpgXXXXXXXXXXX

Semaine Vétérinaire
1320 du 20 juin 2008: le dossier de cette semaine porte sur l'activité de l'Office International des Epizooties. En fait, au delà de cette grande institution, les épizooties sont sous le feu de la rampe depuis plus d'un an au travers de la fièvre catarrhale ovine en particulier.

F. Bourdy et S. Padiolleau
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK