Overwintering : la clé de l’enzootie de FCO

17.11.2008 à 10:00:00 |

Actuellement, l’important est de savoir si le virus de la fièvre catarrhale ovine (FCO) est capable de survivre régulièrement entre deux saisons d’activité vectorielle en Europe du Nord et centrale, et de devenir ainsi enzootique.

La persistance du virus d’une saison d’activité vectorielle à la suivante (durant la période dite d’inactivité vectorielle) est communément appelée “phénomène d’ overwintering ”. Le virus pourrait persister :

- soit dans des vecteurs adultes qui survivent à l’hiver ;

- soit des vecteurs à leur progéniture par transmission transovarienne ;

- soit chez des animaux hôtes virémiques ou non virémiques.

Le passage transplacentaire peut également jouer un rôle. C’est la raison pour laquelle des garanties sanitaires sont demandées avant d’échanger ou d’exporter des génisses ou des vaches gestantes (règlement européen (CE) n° 384/2008).

C. Saegerman et coll.

Extrait du Point Vétérinaire 290

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...