Nouveau barème d’indemnités kilométriques

Marine Neveux | 20.01.2017 à 16:25:26 |
Voiture
© Willowpix – iStock

Voitures, vélomoteurs, scooters, motos : les frais kilométriques peuvent être déduits de l’assiette de l’impôt sur le revenu de façon forfaitaire.

En fonction du type de véhicule, un barème fiscal est adapté. A condition de pouvoir justifier chaque kilomètre déduit, salariés comme libéraux peuvent choisir la déduction des frais liés au véhicule selon la grille ci-dessous. Ces barèmes permettent d’évaluer forfaitairement les dépenses relatives à leur utilisation. L’autre solution est la déduction des frais réels, qui consiste à retrancher les frais automobiles de l’assiette de l’impôt sur le revenu sur justification des dépenses engagées. Ainsi pour un véhicule :   • de 3 chevaux fiscaux :  - de 0 à 5000 km : 0,418 x km - de 5001 à 20000 km : (0,249 x ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK