Mouse, premier cheval cloné avec les ovocytes d’une jument vivante

12.07.2010 à 11:00:00 |
©

Des chercheurs de l’Université A&M du Texas ont accompli une nouvelle avancée en matière de clonage. Ils ont donné naissance, début juin 2010, à Mouse, le premier cheval cloné en utilisant les ovocytes d’une jument vivante.

Tout a commencé avec la recherche vaine de Kit Knotts, la commanditaire du projet, d’un cheval aux mêmes qualités que son étalon Lippizan dénommé Marc. N’ayant pas trouvé la perle rare et réalisant alors qu’elle voulait « un autre Marc », elle s’est tournée vers le Dr Hinrichs et son équipe. Elle est aujourd’hui l’heureuse propriétaire de Mouse, peut-on lire dans le Science Daily du 14 juin 2010.

Les recherches ont duré plus de deux ans. Puis le processus a commencé avec la biopsie des cellules de peau de l’étalon. Comme le procédé de clonage a utilisé des ovocytes de jument vivante, les embryons ont été développés puis transférés dans une mère porteuse. Cette dernière a montré des signes d’une mise bas prématurée et a donc été transférée en clinique en Floride, où Mouse est né et a été suivi par une équipe spécialisée en néonatalité.  
Si la similitude entre le père et son clone ne laisse aucun doute, le Dr Hinrichs souligne que des différences de comportement apparaîtront avec le temps en raison des influences environnementales.

Maylis Roizard

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK