Modification de l’arrêté relatif au concours vétérinaire

Tanit Halfon | 21.07.2017 à 10:17:02 |
étudiants
© RossHelen - iStock

Dorénavant, il est possible de passer le concours vétérinaire une troisième fois, sous certaines conditions.

Jusqu’à présent, l’arrêté du 25 juillet 2014, dans son article 8, stipulait qu’un candidat ne pouvait se présenter que deux fois au concours commun vétérinaire, quelle que soit la voie choisie. L’arrêté du 12 juillet 2017 assouplit ce principe.

Il est désormais possible de se présenter une troisième fois au concours sous certaines conditions. Ainsi, un candidat qui aurait échoué « deux fois au concours commun par les voies A, A TB, B ou C, pourra, « après un délai de carence de quatre ans, faire acte de candidature à la voie D une seule fois. »

Le concours D est réservé aux titulaires d’un doctorat en médecine, pharmacie et chirurgie dentaire, ou d’un master 2 à dominante biologique.

Pour rappel :

-le concours A est réservé aux élèves issus des classes préparatoires BCPST (biologie, chimie, physique, sciences de la terre) et TB (technologie, biologie),

-le concours B est réservé aux étudiants ayant validé une licence générale ou professionnelle, avec une mention listée dans l'annexe II de l'arrêté,

-le concours C concerne les élèves de certains DUT (diplôme universitaire de technologie) ou BTS (brevet technicien supérieur), du BTSA (brevet technicien supérieur agricole), et éventuellement de la classe préparatoire ATS Bio (adaptation technicien supérieur). La liste des diplômes est précisée dans l'annexe III.

Tanit Halfon
2 commentaires
avatar
djock 03 le 27-07-2017 à 14:51:01
Ok je me présente
avatar
TELLIER Robert le 06-08-2017 à 15:54:36
C'est compliqué! Il est préférable de faire ses "humanités" en Belgique.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK