Michel Gourmelon se présente aux élections ordinales

30.03.2011 à 06:00:00 |
©

Le créateur de Merry Vets, pourtant condamné par le conseil régional de l’Ordre de Midi-Pyrénées en décembre 2010 à six mois d’interdiction d’exercer pour avoir pratiqué la médecine vétérinaire sous l’enseigne de cette société anglaise, se présente aux élections ordinales du 5 avril 2011.

Michel Gourmelon a décidé d’être candidat pour, dit-il, « faire évoluer la pratique vétérinaire » en s’appuyant sur la directive “services”. « Je conçois que ma situation est peu courante. Se trouver aujourd’hui en appel dans une procédure disciplinaire pour vouloir appliquer le droit européen et se présenter à ces élections peut paraître étonnant. Pour moi, c’est tout à fait cohérent. Il ne s’agit ni de provoquer ni de déclencher des guerres stériles, mais de faire avancer une certaine conception de la pratique vétérinaire. La directive “services” ouvre de nombreuses possibilités pour développer nos structures. Notre paysage professionnel connaît des évolutions profondes, mais l’Ordre les minimise, les occulte, ne les a pas anticipées et cherche à les bloquer pour des raisons incompréhensibles. Construire un avenir positif est le sens de mon engagement. »
Michel Gourmelon rappelle également qu’il a déjà été conseiller de sa région durant dix ans, entre 1998 et 2008.

Marc Pouiol

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1443 du 25 mars 2011 en page 18

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK