Luxembourg : Premier plan national antibiotiques 2018-2022

Michaella Igoho Moradel | 28.06.2017 à 16:43:23 |
Antibiotiques
© riazahmedshaheen - iStock

Le Gouvernement luxembourgeois annonce l’élaboration d’un Premier Plan National Antibiotiques (2018-2022).

Les ministères de la Santé et de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs ont présenté, début juin, le Premier plan national antibiotiques, construit sous l’approche « Une Seule Santé ». L’objectif général de ce dernier est de réduire l’émergence, le développement et la transmission des résistances aux antibiotiques au Luxembourg.

Ce plan d’action servira de base pour une stratégie de communication dont le but sera de rendre attentif tous les acteurs (grand public, détenteurs d’animaux, professionnels de la santé humaine et vétérinaire ainsi que le milieu politique) à la problématique de l’antibiorésistance.

"Dans le but d’une utilisation raisonnée des antibiotiques en médecine vétérinaire au Luxembourg plusieurs actions seront à développer dans le futur, telles que l’établissement de statistiques fiables de l’utilisation effective des antibiotiques au niveau des élevages, la mise en place d’une biosécurité élevée au niveau des élevages ou encore le recours à des vaccins disponibles pour certaines pathologies en élevage animal", a précisé Fernand Etgen, ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs.

En parallèle, l’Administration des services vétérinaires travaille à l’élaboration d’une base de données regroupant les consommations d’antibiotiques pour les animaux d’élevage pour l’ensemble des exploitations au Luxembourg. Au niveau législatif, en santé animale, les vétérinaires sont dans l’obligation de garder un registre des médicaments prescrits pour chacune des exploitations et un registre des médicaments est obligatoirement tenu au niveau de chaque exploitation. De plus, en accord avec la réglementation européenne, il est interdit d’utiliser des additifs antibiotiques à effet facteur de croissance dans les aliments pour animaux au Luxembourg depuis 2006.

La finalisation du Plan national antibiotiques est prévue pour fin 2017 par l’adoption par le Conseil de gouvernement.

 

Michaella Igoho Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK