Les vétérinaires peu exposés aux rayons X

24.10.2011 à 06:00:00 |
©

L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a publié le bilan des expositions professionnelles aux rayonnements ionisants pour 2010. Il a conclu à une dose reçue particulièrement faible pour la majorité des vétérinaires.

L'IRSN publie chaque année le bilan de dosimétrie des 330 000 travailleurs susceptibles d'être exposés aux rayons X.
Premier constat dressé à la suite du bilan de 2010 : le nombre de vétérinaires suivis par dosimétrie augmente. Ils sont 17 122 en 2010, versus 15 589 en 2009, ce qui démontre une implication de la profession de plus en plus grande en radioprotection (à peine plus de 4 000 confrères bénéficiaient d'un suivi dosimétrique en 2002).

Bonne nouvelle, 86 % des praticiens ont reçu des doses de rayons X inférieures au seuil de 1 mSv/an. Seuls deux confrères ont obtenu un relevé dosimétrique indiquant une exposition aux rayonnements ionisants comprise entre 6 et 15 mSv. Elles restent cependant toutes inférieures aux valeurs limites d'exposition tolérées pour un travailleur (20 mSv/an). Ces résultats confirment le classement en catégorie B des praticiens (dose annuelle reçue inférieure à 6 mSv), qui permet un suivi dosimétrique individuel trimestriel (contre celui mensuel de la catégorie A).

Valentine Chamard

Pour plus d'informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1467 du 21 octobre 2011 en page 16

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK